Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 00:04

  AICOM---Stage-Opera-rock.jpg

Durant les prochains congés scolaires, l’A.I.C.O.M. organise deux stages de comédie musicale, dédiés aux « Opéras Rocks » (du 16 au 22 février) et aux « Comédies musicales fantastiques » (du 23 février au 1er mars).

Au cours de la semaine, les étudiants participeront à la création de plusieurs mises en scène originales, inspirée d'ouvrages du répertoire, avec Starmania, Wicked ou bien encore Jekyll and Hyde.

Chaque stage aborde toujours les trois disciplines que sont la danse, le chant et le théâtre, en cours particuliers et collectifs : Technique vocale, Chant harmonique, Chorégraphie chantée, Théâtre, interprétation comédie musicale… 

Le dernier jour, suivant une formule qui a fait ses preuves depuis plus de dix ans, les stagiaires sont invités à présenter leur travail lors d'une représentation ouverte au public.

Tous les professeurs sont des artistes toujours en activité sur les scènes parisiennes et internationales.

« Les Opéras rocks » (du 16 au 22 février 2015)

Sur la scène du Palais des Congrès de Paris, Robin des Bois a récemment décoché ses flèches et vole aux riches pour donner aux pauvres.

Sous les traits du héros de légende, le public a réservé un accueil triomphal à M. Pokora.

Les saisons passées, le même triomphe avait été enregistré par 1789, les amants de la Bastille ou bien encore Mozart, l’opéra rock, deux productions estampillées Dove Attia et Albert Cohen.

Il est de coutume de situer les origines du musical de l’autre côté de la Manche ou de l’Atlantique.

Pourtant, la France a toujours été le théâtre d’un « musical » innovant et populaire.

Opérette hier, opéra rock aujourd’hui, les succès du « made in France » se comptent par dizaines. Starmania en est l’une des nombreuses illustrations.

En 1978, le concept-album réunit Daniel Balavoine (Johnny Rockfort), Claude Dubois (Zéro Janvier), Diane Dufresne (Stella Spotlight), Éric Estève (Ziggy), France Gall (Cristal), René Joly (Roger-Roger, l'évangéliste) et Fabienne Thibeault (Marie-Jeanne, la serveuse automate).

La première version scénique, l’opéra-rock, démarre en 1979 au Palais des congrès.

Starmania en connaîtra de nombreuses, mais toujours avec les mêmes refrains, qui nous ont tous un jour touché : Quand on arrive en ville, Le Blues du Businessman, S.O.S. d'un terrien en détresse, Monopolis ou Le monde est stone… Tim Rice (librettiste de Jesus Christ Superstar, Evita…) l’adapte même en anglais, sous le titre de Tycoon.

A plus d’un titre, Starmania a été à l’origine des opéra-rock, qui déferlent sur la France depuis le début des années 2000.

Après Notre-Dame-de-Paris (du même Luc Plamondon), les générations bercées par ses mélodies sont celles qui ont répondu présents pour Le Roi Soleil, Mozart, l’opéra rock ou 1789, les amants de la Bastille.

AICOM---Stage-fantastique.jpg

« Les comédies musicales fantastiques » (du 23 février au 1er mars 2015)

En 1939, Le Magicien d’Oz illuminait les salles de cinéma dans son Technicolor naissant.

Judy Garland chantait « Over the rainbow » sur son chemin aux pavés jaunes, en compagnie du lion, de l’homme de fer blanc et de l’épouvantail.

Si l’histoire de la petite Dorothy n’a plus de secret pour personne, celle de la méchante sorcière de l’Ouest, Elphaba, est longtemps restée un secret bien gardé…

En 2003, Wicked a fait irruption à Broadway, pour ne plus jamais quitter l’affiche.

Signée Stephen Schwartz, la comédie musicale fantastique a reçu un accueil triomphal.

L’ensorceleuse à la peau verte et sa camarade de chambrée (Glinda) sont parties vers la capitale du pays d’Oz pour découvrir une supercherie incroyable…

Dans une débauche d’effets spectaculaires et d’airs magiques, Wicked reste la création originale la plus populaire du début des années 2000.

Si Le Magicien d’Oz demeure l’un des classiques de la littérature, Jekyll & Hyde trône toujours en bonne place sur les chevets des amateurs de récits fantastiques du monde entier.

Le roman de Robert Louis Stevenson a eu droit à sa version scénique en 1997.

Archétype du musical de la fin des années 1990, Jekyll & Hyde marie la grandiloquence de chœurs explosifs à l’intimité d’un chant introspectif.

La partition de Frank Wildhorn et les mots de Leslie Bricusse poussent l’interprète du Dr Jekyll (et donc Mr. Hyde) jusqu’aux frontières de l’imaginable.

Autour de ce monstre à deux têtes, tous les seconds rôles sont majeurs, avec des numéros d’une extrême intensité.

L’œuvre, magistrale, vous tient en haleine de bout en bout, entre stupeurs et tremblements.

INSCRIPTION ET RENSEIGNEMENTS

Téléphone - 01 45 23 52 69 - carole.danan@aicomparis.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : TV@
  • : Ce magazine multimédia présente des reportages, avec articles, photographies et productions audiovisuelles numériques, consacrés à divers sujets artistiques, culturels, de loisirs et touristiques.
  • Contact

Recherche

Pages

Programmes Tv