Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 23:02

En 2017, les pertes de C8 ont atteint une somme record, en partie à cause de Cyril HANOUNA et du juteux contrat conclu avec sa société de production.

Finalement, Cyril HANOUNA est loin d’être la poule aux œufs d’or de C8…

Certes, l’émission "Touche pas à mon poste" est plus que rentable : elle est facturée 18 millions d’euros par an, par la société de production de l’animateur, H2O, mais rapporterait environ 60 millions d’euros, soit la moitié des ressources publicitaires de la chaîne, selon Publicis Media.

Pour le reste, Cyril HANOUNA a une grande part de responsabilité dans l’explosion des pertes de C8, comme l’explique BFMBusiness.

Elles ont atteint 75,5 millions d’euros l’an dernier, le montant le plus important depuis la création de la chaîne en 2005 !

Si C8 perd tant d’argent, c’est en partie à cause du contrat négocié par Cyril HANOUNA, entré en vigueur mi-2016.

L’animateur a réussi à obtenir que la chaîne s’engage à commander pendant cinq ans à H2O pour 50 millions d’euros d’émission par an, contre 19 millions auparavant.

Une somme qui pèse sur les comptes de l’entreprise…

Si "Touche pas à mon poste" est rentable, ce n’est pas le cas de toutes les programmes proposés l'an dernier par la société de production. Plusieurs, comme "Touche pas à mon sport" ont été retirés de l’antenne, faute d’avoir trouvé leur public.

Le contrat que C8 a signé avec H2O Productions n’est pas le seul problème.

Le chiffre d’affaires de la chaîne a reculé de 10% en 2017, alors que les dirigeants tablaient sur une hausse de 23%, souligne BFMBusiness.

En premier lieu, la part d’audience a reculé de 0,1 point.

Mais là encore, Cyril HANOUNA n’est pas étranger aux difficultés de C8.

Ses dérapages ont effet coûté beaucoup d’argent à la chaîne : la perte de nombreux annonceurs, une amende de trois millions d’euros infligée par le C.S.A et la suspension de la publicité pendant trois semaines.

D’après les informations de Capital.fr, cette dernière mesure a représenté un manque à gagner pour C8 de 4,5 à 5,4 millions d’euros net.

Le C.S.A chiffre plutôt cette sanction à 1,5 million d’euros, quand la chaîne évoque le chiffre de 9,5 millions d’euros.

C8 parviendra-t-il à sortir du rouge ?

D’après BFMBusiness, le contrat de Cyril HANOUNA a été renégocié pour que la chaîne puisse étaler les commandes dans le temps. Les détails ne sont pas connus.

Au passage, l’animateur aurait toutefois réussi à prolonger le contrat qui lie H2O à C8 de deux années supplémentaires.

Hier vers 21 heures, à la fin de son émission quotidienne "Touche Pas à Mon Poste", Cyril HANOUNA est revenu sur les articles à charge, publiées dans la presse et sur Internet. 

Au moment où j'ai regardé la fin de son émission télévisuelle, je l'ai entendu surtout insisté sur les résultats positifs obtenus cette année sur C8, par l'ensemble des émissions de sa société H20 Productions, permettant à la chaîne de dégager actuellement de confortables bénéfices.

Il faut maintenant espérer que les déficits de l'an dernier seront très vite résorbés, pour permettre à C8 de se développer et éviter ainsi un autre sort.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 23:00

Un reportage consacré sur « Terra Botanica », pendant près de trois minutes, a été diffusé le samedi 24 mars dernier, dans le journal de 20 h de TF1, présenté par Anne-Claire COUDRAY, juste avant « The Voice », l’émission phare de la première chaine.

Le sujet a été annoncé dès 20 h, dans les titres du journal qui a été suivi par 5 490 000 téléspectateurs, très loin devant les autres programmes.

À quelques jours de l’ouverture de « Terra Botanica » le samedi 14 avril, le premier parc d’Europe, consacré au végétal, avait en effet ouvert exceptionnellement ses portes à une équipe de TF1, pour lui faire découvrir ses coulisses.

En vedettes, les jeunes étudiants des « chantiers-écoles » et les équipes de paysagistes du parc, qui préparent actuellement l’arrivée des visiteurs.

Pour rappel, « Terra Botanica » ouvrira exceptionnellement son cœur de parc les 1er et 2 avril pour l’événement : « Les Printemps de Terra ».

Cette manifestation populaire et ouverte à tous regroupera passionnés, professionnels et amateurs autour de nombreuses animations.

En 2017, près de 20 000 personnes s’étaient pressées sur ces deux jours, qui constituent une vitrine de la filière végétale en Anjou.

Il vous est possible de voir le reportage audiovisuel ici >>

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 00:00

Après les abonnés d'Orange, ceux de Canal+ sont désormais privés des chaînes gratuites TF1. Il existe cependant plusieurs solutions pour accéder aux programmes. Voici la marche à suivre.

La décision de Canal + de couper la diffusion des chaînes gratuites de TF1 et son service de replay a beaucoup fait réagir vendredi sur les réseaux sociaux.

Les abonnés à Canal + et CanalSat cherchaient déjà la parade.

Il existe en effet plusieurs solutions, pour récupérer les contenus du groupe TF1, sans passer par son fournisseur d'accès à Internet (Canal +, CanalSat, Orange, Free…).

La première est de brancher ou rebrancher l'antenne de la TNT.

Les chaînes gratuites y sont toutes disponibles.

La plupart des box sont équipées d'un tuner TNT, mais aussi les téléviseurs les plus récents (ceux de moins de 10 ans).

Pour ce faire, il faut relier, via un câble (au prix modique), le boîtier ou la télévision à une prise antenne murale ou à une antenne TNT personnelle.

Passer par Internet

Pour ceux qui ne reçoivent pas la TNT, la solution consiste à passer par Internet.

Les services de replay et les chaînes gratuites du groupe TF1 s'y trouvent tous.

Il suffit pour cela de se rendre sur le site Internet MyTF1 et de s'inscrire pour avoir accès à tous les directs de toutes les chaînes du groupe.

Le même service est possible via l'application gratuite MyTF1, disponible sur iOS ou Android, via un smartphone ou une tablette, et avec un bon signal Wi-Fi.

Enfin, plusieurs applications gratuites, comme Molotov, permettent aussi de regarder la télévision en direct.

Ces solutions via un PC ou un portable sont aussi envisageables, via les téléviseurs connectés (les modèles les plus récents le sont pratiquement tous).

Et si l'on veut toujours passer par son écran de télévision, plusieurs équipements externes sont possibles sans coûter trop cher:

Apple TV, la passerelle multimédia Chromecast de Google (environ 40 euros), à brancher sur un port HDMI, ou le Fire TV Stick d'Amazon.

Non sans humour, le ministère de la Culture a diffusé une vidéo sur internet sous forme de «tuto», pour expliquer aux abonnés de CanalSat comment accéder à TF1.

Partager cet article
Repost0
27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 21:20

Des  évènements et lectures m’inspirent pour aborder certains thèmes, qui me semblent intéressants à partager avec les lecteurs de ce magazine ou sur Facebook, lorsqu’ils ne concernent notamment pas l’art, la culture, les loisirs et le patrimoine.

La récente affaire « MENNEL » et un message de colère, sur Facebook, ainsi que l’absence de la première dame de France sur les réaux sociaux m’ont donné envie d’aborder le sujet.

Dans le premier cas, Mennel IBTISSEM, d’origine syrienne et candidate de « The Voice », a mis en péril sa vie artistique et professionnelle, à cause des messages postés, plus d’un an avant, sur Facebook, au lendemain des attentats du 14 juillet 2016 à NICE (06).

En ce début de semaine, une jeune femme internaute publiait sur sa page Facebook :

« Ce que je décide de publier sur Facebook reste sur Facebook !

Inutile d'aller colporter/déformer/fabuler sur des faits qui sont bien souvent de l’IRONIE venant de ma part, surtout à des personnes qui non pas Facebook et encore moins internet.

A BON ENTENDEUR… »

Depuis son arrivée à l’Élysée en mai 2017, la Première dame de France a de nombreux admirateurs à travers le monde. Beaucoup d'entre eux regrettent de ne pas pouvoir la suivre au quotidien.

À l'instar des précédentes « Premières dames » et de son mari, Brigitte MACRON est absente des réseaux sociaux.

Interviewée par « Paris Match » pour un hors-série « Spécial Premières dames », elle a expliqué pourquoi elle refusait d'être active sur la Toile.

Brigitte MACRON n'a ni de compte officiel sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Les réseaux sociaux « ce n'est pas notre rythme. On est dans un temps long », explique-t-elle dans le magazine.

La Première dame de France estime que les actions menées au quotidien doivent bénéficier de temps, avant d'êtres exhaustives et les réseaux sociaux jouent uniquement sur l'immédiateté des événements.

« On a un quinquennat pour résoudre quelques problèmes », ajoute son directeur de cabinet Pierre-Olivier COSTA.

Il m’a semblé judicieux de consacrer aujourd’hui un article, rappelant le fonctionnement de ces réseaux sociaux et plus particulièrement de Facebook, que j’utilise personnellement, au quotidien.

Définition

Facebook est un réseau social en ligne, qui permet à ses utilisateurs de publier des images, des photos, des vidéos, des fichiers et documents, d'échanger des messages, joindre et créer des groupes et d'utiliser une variété d'applications.

Facebook fait régulièrement l'objet de débats, tant sur le plan politique que juridique, économique, culturel et social.

Fonctionnement

Son influence dans la sphère publique et la manière dont il affecte la vie sociale de ses utilisateurs, son usage des données personnelles, son rôle dans la propagation des fausses nouvelles (fake news),  ou encore sa politique de régulation des contenus, sont ainsi souvent discutés dans l'actualité.

Comme application de réseau social, Facebook permet à ses utilisateurs d'entrer des informations personnelles et d'interagir avec d'autres utilisateurs.

Il s’agit d’informations susceptibles d'être mises à la disposition du réseau, concernant l’état civil, les études et les centres d'intérêt.

Ces informations permettent de retrouver des utilisateurs partageant les mêmes intérêts.

Ces derniers peuvent former des groupes et y inviter d'autres personnes.

Les interactions entre membres incluent le partage de correspondance et de documents multimédias.

Ce principe existe sur d'autres réseaux sociaux généralistes.

Critiques et controverses : Respect de la vie privée

Facebook connaît un bon nombre de controverses.

Les données personnelles des utilisateurs de Facebook ont également été menacées et la sécurité des comptes a été compromise à plusieurs reprises.

Si la réglementation française en matière de protection de la vie privée est plus stricte qu'aux États-Unis, les données personnelles n'en sont pas moins stockées par l'entreprise.

En effet, le réseau social se nourrit d'un grand nombre de données personnelles.

Les utilisateurs ne sont pas forcément conscients des dangers, en exposant parfois leur vie privée sur ces réseaux sociaux, où le principe est de partager notamment leurs informations avec d’autres internautes, qui peuvent évidemment en parler à d’autres personnes, n’étant pas forcément admis comme amis, ou même pas connectées sur Internet.

Les informations, photos et vidéos confidentielles ne doivent donc surtout pas être diffusées sur ces réseaux sociaux, au risque qu’elles soient partagées avec d’autres personnes, pouvant les utiliser à des fins douteuses, malhonnêtes, malveillantes ou autres, comme semble avoir été victime dernièrement une internaute en colère, déclarant qu’elle ne souhaitait pas les voir colporter, déformées …

Sur ces réseaux sociaux, il faut donc impérativement être capable de faire la part des choses et publier uniquement les informations que l’on souhaite propager, sans restriction.

Qu’on se le dise !

A lire aussi : Les avantages et les inconvénients de Facebook

 

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 12:00

Marianne James ne sera pas présente au Portugal pour commenter les prestations des candidats du grand concours de chant. Elle s'en explique en interview.

Alors qu'elle présentait l'Eurovision aux côtés de Stéphane BERN depuis de nombreuses années, Marianne James ne commentera la prestation du duo « Madame Monsieur » cette année.

La raison ? 

La chaîne France2 ne lui aurait pas proposé de faire son retour derrière le micro, comme elle l'explique à Télé Loisirs :

« Je ne serai pas aux commentaires. France 2 veut continuer sur sa lancée avec les équipes de Destination Eurovision. On ne m'avait pas proposé d'être à l'animation de ce programme ».

Cette information a été démentie par la direction de la chaîne, contactée par le site de Jean-Marc MORANDINI :

« La chaîne a proposé à Marianne JAMES de présenter « Destination Eurovision », mais elle a décliné l'offre en raison de son emploi du temps chargé. »

Cela ne l'empêche pas de donner son avis sur « Mercy », la chanson de « Madame Monsieur », le groupe qui défendra les couleurs de la France à l'Eurovision 2018.

« C'est un très joli titre, un très émouvant duo.

« Madame Monsieur », humainement, ils sont adorables.

Quand on les voit, ils fonctionnent bien ensemble.

En plus, il y a une histoire entre eux.

Le titre marche en France, je l'ai moi-même déjà téléchargé.

Mais j'ai une interrogation : Est-ce que les Macédoniens, les Islandais et les Australiens vont accrocher ?

Je pose la question, la balle est dans le camp de l'Europe.

J'ai un doute sur le fait que les Européens aient envie d'entendre parler d'immigration. »

Que les fans de l'Eurovision se rassurent, Stéphane BERN sera lui toujours présent, pour commenter les prestations des candidats venus de toute l'Europe.

Date de l'Eurovision 2018

Le grand concours de l'Eurovision 2018 aura lieu au Portugal, suite à la victoire de Salvador SOBRAL l'année dernière.

Les demi-finales, durant lesquelles trente-sept pays vont tenter de décrocher leur place pour la finale, se dérouleront le 8 et le 10 mai.

La grande finale quant à elle aura lieu le samedi 12 mai.

Elle réunira les vingt pays qualifiés pendant les demi-finales et les six qui y ont accès de manière automatique, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, le Portugal, le Royaume-Uni et bien sûr la France.

Partager cet article
Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 11:59

Dans un communiqué envoyé à l'A.F.P vendredi dernier, la chanteuse a pris la défense de son fils.

Après la publication du testament de son ex-époux, Sylvie VARTAN a en effet dénoncé « les fausses informations qui circulent à dessein » pour nuire à David.

« Je suis consternée des fausses informations qui circulen, insinuant que mon fils David aurait été gratifié d'une partie de la maison que nous avions achetée à PARIS avec son père, il y a plus de 30 ans.

Lors de notre séparation après dix-huit ans de vie commune, j'ai purement et simplement refusé de recevoir de Johnny, sous forme de donation, sa part de la maison, préférant que cela revienne directement à notre unique fils. (...)

C'est moi, et moi seule, qui ait voulu gratifier notre fils", a-t-elle expliqué.

« Pouvez-vous imaginer une seule seconde ce que peut ressentir David, artiste lui-même, fils d'artistes, d'être privé de tout droit de regard sur la gestion de l'héritage artistique de son père ? », s'est également insurgée la star de 73 ans.

Comme l'affirme MORANDINI, cette dernière aurait pris la décision d’en parler cette-fois, à la télévision. Dimanche prochain, elle devrait être ainsi l'invitée de Laurent DELAHOUSSE, sur France 2.

Affaire médiatique à suivre …
 

Partager cet article
Repost0
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 12:00

Siège de la chaîne TF1 à Boulogne Billancourt M.ASTAR /SIPA

Impuissants, les téléspectateurs sont « dégoutés » et ne cachent pas leur colère.

Les nombreuses réactions sont hostiles : « On nous prend encore pour des pigeons  », « TF1 veut toujours plus d’argent , c’est écœurant », « Je suis dégoûté, bientôt on va devoir payer pour avoir le droit de regarder de la pub sur TF1 ».

Abonné chez SFR, je me souviens d’avoir réagit également de cette manière, l’an dernier et je ne regardais plus cette chaîne.

Depuis une semaine, un conflit oppose TF1 à Orange et Free, entre autres.

La première chaîne demande désormais aux opérateurs qui vendent des services de télévision à leurs clients, de payer pour avoir le droit de diffuser les émissions de TF1, et des autres chaînes en clair du groupe.

Faute d’accord , les clients d’Orange n’ont désormais plus accès au service MyTF1 qui permet de regarder en replay certains programmes .

En attendant une possible coupure totale de la diffusion

Des téléspectateurs coincés entre deux feux

Le CSA s’est dit préoccupé par le conflit et ouvert au dialogue

Mais aucune solution ne semble se profiler et chacun campe sur ses positions .

Coincés entre les exigences de TF1 d’un côté et le refus d’obtempérer d’Orange de l’autre, des centaines de téléspectateurs ont répondu à notre appel à contributions.

Le sentiment qui revient le plus souvent dans vos témoignages est le dégoût.

Nombre d’entre vous accusent TF1 de vouloir faire payer un service, que la chaîne finance déjà avec des écrans publicitaires.

« Même en replay , on se tape des pubs à rallonge, commente Christophe.

Je donne mon temps de cerveau disponible à TF1 et 50 euros par mois à Orange.

Ça devrait suffire non ? »

Affaire à suivre …

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 22:32

Suite à la polémique suscitée par des tweets postés par la jeune femme en 2016, Mennel a annoncé sa décision d’abandonner l'aventure.

Un départ qui va obliger la chaîne à « gommer » son passage par un tour de passe-passe ; une véritable galère technique !

Un casse-tête pour la chaine

Comme le rappelle notre confrère Ouest-France, 70% du programme était déjà mis en boîte.

Les auditions à l’aveugle, les « battles », ainsi que l’épreuve ultime avaient été enregistrées.

Mennel faisant partie des talents phares de cette saison 7 et, ayant franchi avec succès les trois premières étapes de l’émission, la protégée de Mika devait donc apparaître à l’écran encore deux fois avant les directs programmés à partir de fin avril, aux côtés des quinze autres finalistes du concours.

Pourtant, le groupe TF1 quant à lui, réagissait dans un communiqué : « Cette décision responsable, après ses excuses publiques, témoigne de sa volonté d’apaisement. Nous lui souhaitons de poursuivre sa carrière d'artiste dans la sérénité ».

Pour la jurassienne, qui avait charmé les coachs, samedi dernier, avec une reprise d'Hallelujah de Leonard COHEN, lui valant d’intégrer l’équipe de Mika, l’aventure s’arrête ici.

Après une folle semaine de polémique, où des tweets et des statuts Facebook de la jeune musulmane d’origine syrienne, postés dans la foulée des attentats de Nice et de ST-ETIENNE-DU-ROUVRAY ont refait surface, Mennel a décidé de jeter l’éponge.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, c’est sur son compte Facebook, qu’elle a posté une vidéo dans laquelle elle annonce sa décision de quitter « The Voice ».

« En tant qu'artiste j'ai participé à « The Voice », pour ouvrir les esprits et parler d'amour et de tolérance. Je continuerai à chanter pour ouvrir les esprits. J'ai foi en un esprit d'amour et de tolérance. J'ai foi en mon pays la France. Je veux faire l'apologie de la paix et je ne voulais blesser personne. N'ayez aucune crainte, cette décision n'est pas un frein à mon développement artistique mais au contraire la condition de mon épanouissement. Je garde le sourire et je ne céderai pas à la peur » justifie la jeune femme dans une séquence tournée en français et en anglais.

Plus tôt dans la semaine, l'ex-talent de « The Voice » avait voulu éteindre le feu allumé autour de ses tweets polémiques, où elle pointait du doigt le gouvernement français en écrivant notamment : « Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement ».

« J'ai vraiment conscience que ce que j'ai écrit c'était vraiment des bêtises, c'est très mal écrit d'ailleurs et j'avais 20 ans à l'époque » avait t’elle expliqué lors d’une interview accordé à RTL.

Avant de présenter ses excuses aux familles des victimes : « Je tiens à m’excuser auprès des familles des victimes d’avoir heurté leur sensibilité, de les avoir blessées.

En aucun cas je ne tolère ce qui s’est passé. » avait elle dit.

Vendredi matin chez le diffuseur comme le producteur de « The Voice », on se félicitait de la décision « responsable » de la jeune chanteuse de vingt-deux ans.

Via un communiqué, ITV Studios France (la société de production) a rendu la nouvelle officielle :

« Mennel a pris ce soir la décision de quitter « The Voice ». Malgré des excuses sincères, l'environnement restait trop pesant ».

« Avec beaucoup de talent et une grande sensibilité, Mennel a ému le public, lors de son audition à l'aveugle en portant un message de paix et de tolérance.

Toutes les équipes de « The Voice », qui l'ont accompagnée jusqu'à présent, lui souhaitent de continuer sur ce chemin et de s'épanouir en tant qu'artiste » pouvait-on lire sur Twitter.

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 18:13

 

L'avenir de Mennel Ibtissem dans la nouvelle saison de « The Voice » est plus que jamais en danger.

 

Interpellée sur les propos polémiques tenus par la candidate, la chaîne TF1 devrait bientôt prendre une décision.

 

Depuis ce week-end, une candidate retenue pour la septième saison de « The Voice » fait beaucoup parler d'elle à commencer par le port du foulard et l’interprétation de la chanson de Léonard COHEN, en anglais et en arabe.

 

Après avoir ému les quatre coachs de l'émission, Mennel Ibtissem a choqué les internautes avec des messages postés il y a plus d'un an sur les réseaux sociaux.

 

En effet, au lendemain des attentats de NICE, qui ont eu lieu le 14 juillet 2016, la jeune femme avait écrit sur son compte Facebook personnel : « C'est bon, c'est devenu une routine, un atten­tat par semaine !!

 

Et toujours pour rester fidèle, le « terroriste » prend avec lui ses papiers d'identité. C'est vrai, quand on prépare un sale coup, on n'oublie surtout pas de prendre ses papiers ! »

 

Quelques jours plus tard, elle s'était à nouveau exprimée au sujet cette fois-ci de l'attentat de ST-ETIENNE-DU-ROUVRAY, qui avait coûté la vie au père Hamel. « Les vrais terroristes, c'est notre gouvernement », avait-elle déclaré.

 

Des propos qui ne passent pas notamment pour les chroniqueurs de « Touche pas à mon poste » sur C8, qui ont remis en question la participation de la chanteuse à cette nouvelle saison de « The Voice ».

 

Et le dossier serait effectivement à l'étude.

 

Interrogée par Télé-Loisirs.fr, TF1 qui diffuse l'émission a réagi à la polémique. «  Nous avons découvert les messages dimanche, comme le grand public.

 

Nous avons alors voulu étudier la situation intelligemment et ne pas prendre de décision précipitée sans avoir tous les éléments  », a-t-elle expliqué.

 

La chaîne réfléchit donc sérieusement à l'avenir de Mennel, dans le célèbre télé-crochet, sachant qu'elle ne peut « garder dans le programme une personne qui tient des propos contre la loi de la République », est-il précisé sur le site de Jean-Marc MORANDINI.

 

Si c'est l'exclusion de la jeune femme qui est prononcée, la production devra à nouveau travailler sur le montage puisque les auditions finales et les duels ont déjà été enregistrés.

 

De son côté, Mennel Ibtissem est également sortie du silence.

 

« On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée.

 

Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évidement avec la plus grande fermeté le terrorisme.

 

C’était la raison de ma colère.

 

Comment imaginer défendre l’indéfendable !

 

Je prône un message d'amour, de paix et de tolérance, la preuve en est mon choix de chanter Hallelujah, de Léonard COHEN », peut-on lire sur sa page Facebook.

 

Une explication que prendra en compte ou non TF1 dans sa décision.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 15:44

Invité samedi dernier dans l'émission « On n'est pas couché », Christophe DECHAVANNE a confirmé qu'il n'animerait plus son jeu « The Wall », sur TF1, qui s'est arrêté vendredi.

Une nouvelle page va s'ouvrir pour Christophe DECHAVANNE !

En effet, ce dernier n'animera plus « The Wall », le jeu qu'il présentait sur TF1 depuis début 2017. 

Dans « O.N.P.C », l'animateur de 60 ans a annoncé la nouvelle à Laurent RUQUIER.

Une décision plutôt étonnante, car le divertissement enregistrait des scores d'audience en pré-access-prime-time plus que satisfaisants.

Christophe DECHAVANNE n'a d'ailleurs pas manqué d'adresser un petit tacle à l'encontre de la chaîne, pour justifier ce choix étonnant, en lâchant : « Va comprendre ».

L'ex présentateur emblématique de « Coucou, c'est nous ! » a d'ailleurs confié dans la foulée qu'il était désormais à la recherche d'une nouvelle émission à animer.

« "Je suis grave sur le marché ! J’ai toujours été un petit peu libre, mais alors là...je suis très libre ! J’ai des projets, ça ne fait pas becter, mais j’ai des projets" a-t-il indiqué.

Avis aux chaînes ! 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : TV@
  • : Ce magazine multimédia présente des reportages, avec articles, photographies et productions audiovisuelles numériques, consacrés à divers sujets artistiques, culturels, de loisirs et touristiques.
  • Contact

Recherche

Pages

Programmes Tv